Une fabrique expérimentale

-

La ménagerie de verre, un espace où l’imprévisible peut prendre sa place.
L’express

« Je sentais la nécessité d’offrir aux artistes de cette génération ce que je n’avais pas eu moi-même. C’est cette idée qui a motivé mon combat pour créer cette ménagerie, pour créer un laboratoire où les artistes pourraient, tout au long de la journée, s’installer et créer. Il s’agissait de leur ouvrir les portes d’une maison, de façonner un espace propice aux croisements, aux rencontres, aux échanges… Ici, c’est l’espace du travail quotidien, dans lequel ils se passent le relai autour d’une certaine idée de l’art : celle du questionnement permanent des corps, au sein d’un lieu qui est resté au fil du temps une fabrique de pratiques singulières.
Une maison qui est à la fois la mienne, celle des artistes mais aussi celle d’un rêve, que j’ai eu il y a plus de 30 ans et qui me hante toujours : l’idée d’un lieu à la fois physique et mental prônant la création, et son indispensable irrévérence. »

Marie-Thérèse Allier, directrice de la ménagerie de verre

 

C’est dans cet esprit de recherches et de création, d’ouverture et d’humanité, que Marie-Thérèse Allier a créé l’espace de la ménagerie de verre; un espace où l’imprévisible peut prendre place. L’express

 

En savoir +

STUDIO BALANCHINE

STUDIO WIGMAN

STUDIO DUNCAN

STUDIO DIAGHILEV

- Résidences -

Véritable laboratoire d’expérimentation de danse et de théâtre, à la fois comme espace physique mais aussi comme espace symbolique, il se donne pour objectif de renforcer et de développer ce qui fait sa spécificité depuis sa création: être un lieu de rencontre et de création, un véritable lieu de mixité, de recherche et de transversalité artistiques, intellectuelles et technologiques.

Cette année, la ménagerie de verre offre deux cartes blanches à  Dominique GILLIOT et Cassiel GAUBE.

Découvrir les artistes associés