Exposition "Suffis-toi d'un buis"

Suffis-toi d'un buis

Exposition du lundi 6 au vendredi 24 mai / 14h30 - 18h30 -

Les œuvres de Xavier Antin (1981) déploient avec finesse leur processus de production dans leur dimension technologique, tout autant que narrative. Ses textiles/tapisseries, repliés ici comme des pages, sont conçus à partir de motifs végétaux stoppés dans l’expérience de la couleur. Il a récemment exposé  à Aloft at Hermès, Singapour. Il est représenté par la Galerie Crèvecœur, Paris.

Les sculptures de Cécile Bouffard (1987) jouent de la tension entre leurs matériaux, les coloris et leur situation elle aussi composite dans l’espace. Leur aspect biomorphe induit un symbolisme subtil et ambivalent, proche de l’incitation. Elle a récemment exposé à la Galerie Art Concept, Paris, et à Pauline Perplexe, Arcueil.

Anne Bourse (1982) développe un travail sculptural issu le plus souvent de livres dessinés, entre l’archive et la revue. Les espaces formels et colorés élaborent progressivement des usages, ainsi celui de coussins/assises qui se joue alors des catégories, mais s’avère propice à l’exploration des univers autonomes qu’elle créée. Elle a récemment exposé notamment à la Fondation d’entreprise Ricard, Paris, au CAC de Brétigny.

Le minimalisme irradiant d’Isabelle Cornaro (1974) tient au raffinement scopique des images que son travail explore. La précision des enjeux chromatiques lui impose ce passage d’un médium à l’autre, du tableau au film , comme à la sculpture, qui augmente et trouble la perception. Les œuvres sophistiquées qui en résultent à forte dimension décorative sont porteuses d’affects et d’une efficacité sans langage. Elle a récemment exposé au MRAC de Sérignan, à la Foksal Gallery Foundation, Varsovie. Elle est représentée notamment  par la Galerie Balice Hertling, Paris.

Les sculptures de Morgan Courtois (1988) entre sensualisme et décomposition possèdent un métabolisme qui n’est pas dû à la seule combinaison de leurs éléments, certains naturels, d’autres retravaillés à l’extrême. Leur pulsion tient à l’adresse qui en émane, flottante comme un parfum. La pièce a été réalisée en collaboration avec Christopher Mahon, lui aussi artiste. Morgan Courtois a récemment exposé à Passerelle Centre d’art contemporain, Brest. Il est représenté par la Galerie Balice Hertling, Paris.

Entre la captation du réel et sa mise en crise, la démarche de Marina Pinsky (1986) associe sculpture et photographie. Ses travaux agissent comme des solutions dans la dimension quasi chimique du terme, traversant les médiums et composant des univers progressifs. Elle a récemment exposé au Kunstverein de Göttingen et à la 303 Gallery, New York. Elle est représentée notamment par la Galerie C L E A R I N G, New-York/ Bruxelles.

L’art de Lili Reynaud-Dewar (1975) propose un activisme visuel qui mélange sculpture, danse et performance, soucieux d’émancipation des formes de vies. Détachées des dispositifs globaux qu’elle privilégie, ici l’action du corps comme la potentialité du texte sont documentées par des foulards qui frappent par leur élégance. Elle a récemment exposé à la Monash University Gallery of Arts, Melbourne, et au Kunsthaus de Bregenz. Elle est représentée notamment par la Galerie C L E A R I N G, New-York/ Bruxelles.

Victor Yudaev (1984) conçoit ses Baigneurscomme les personnages d’un film à venir où chaque élément produit déjà la micro-histoire d’une langue, entre les langages, en voie de constitution. La puissance de sa démarche tient à l’intensité entre le travail concret et l’imaginaire qui combine ces fragments vitaux. Il a récemment exposé à la Fondation d’entreprise Ricard, Paris, et à Diagonale, Montréal.

 

Commissaire d’exposition : Jérôme Mauche est écrivain/poète, éditeur et programmateur. Il est professeur à l’Ecole nationale supérieure d’art de la Villa Arson, Nice. Il a été en résidence d’écriture à la Ménagerie de Verre.

 

 

 

 

- Programmation -

    Billetterie

    -
    Entrée libre
    Plus d’infos au 01.43.38.33.44.
    Par email à production@menagerie-de-verre.org

    Accès :
    Métro : Ligne 3 (Parmentier)
    Ligne 9 (Saint-Ambroise)
    Bus : Ligne 96 (Parmentier-République)
    Ligne 46 (Parmentier-République ou Saint-Ambroise)