Crédit photo : Loie Fuller Research by Ola Maciejewska Photo Martin Argyroglo

Les résidences

"La ménagerie de verre appartient aux artistes pour qui le corps est à la fois l’objet et le sujet de l’expérience, des artistes pour qui le corps est lieu de parole et lieu d’écoute, en lien direct et intense avec son contexte, son environnement "

-

Depuis sa création en 1983, la ménagerie de verre s’est imposée comme un véritable laboratoire d’expérimentation de la danse et du théâtre contemporain.

Le projet de résidence de la ménagerie de verre ne s’arrête pas à la déclinaison de besoins spécifiques destinés à un enseignement de pratiques chorégraphiques identifiées. Il s’agit de faire venir dans un lieu « renommé » des personnes issues d’une grande pluralité de secteurs professionnels qui investissent, à un moment donné, un projet construit à travers la spécificité de leur culture du corps ou de l’image du corps. La résidence devient un lieu d’invention de dispositifs destinés à mettre en crise ces cultures spécifiques en les confrontant à des projets artistiques qui ouvrent de nouvelles formes de relations avec le public. Permettre à ces artistes d’être résidents d’un lieu, au-delà des temps de présence qui leur est imparti dans la préparation de leurs projets ou leur temps d’activité pédagogique, c’est leur donner, les moyens de formuler des invitations qu’ils pensent nécessaires pour le développement de leur travail.
Ces invitations créent ainsi un environnement de pratiques dont ils peuvent faire profiter leur équipe et un public (spectateurs, amateurs, professionnels…). C’est dans cet environnement que se rapprochent l’acquisition de savoirs constitués et d’autres plus expérimentaux, injectés dans des dispositifs pédagogiques transversaux, en lien direct avec la réception ou la fabrication d’un art contemporain. Les équipes peuvent alors envisager des dispositifs de partage de la continuité de leur travail. Ce principe de résidence d’artistes ouverte permet aussi de considérer le public autrement qu’un consommateur d’œuvre ou de pratique artistique.

« La ménagerie de verre est la matérialisation d’une vision généreuse. Elle est devenue un lieu de référence, capable de s’inscrire dans l’histoire. On parlera peut-être un jour de la ménagerie pour la danse comme on évoque maintenant Le Bateau Lavoir en peinture. »
Libération

  • -

     

    Antonija Livingstone est une artiste indépendante qui travaille, depuis Montréal et Berlin, à la frontière entre danse et performance.

    Depuis la création de sa première œuvre en solo, The Part (2004), elle a exploré la matérialité du langage et le potentiel de transformation du corps à travers un ensemble de gestes critiques, agiles, queer.

    Au cours des 10 dernières années, elle a coécrit et coproduit une série de projets insolites, notamment Cat Calendar (2005) avec Antonia Baehr, a situation for dancing (in 4 episodes) (2008) avec Heather Kravas, The 1001 (2012) avec Sarah Chase, sans compter ses collaborations avec Jennifer Lacey (2009, 2014).

    En tant que performeuse, elle a travaillé et tourné internationalement avec Benoît Lachambre, Vera Mantero, Nadia Lauro, Ezster Salamon et Meg Stuart, avec qui elle interprète actuellement Sketches – Notebook. 

  • -

     

    Après un diplôme des Arts décoratifs de Paris section scénographie, Clara Le Picard soigne tout autant le fond que la forme, portant une attention particulière aux objets dont elle fait de véritables partenaires de jeu.

    Partisane d’un théâtre tout terrain, elle conçoit aussi bien des pièces pour plateaux de théâtre que des opus plus légers, capables d’investir appartements, entreprises, écoles ou tout autre espace socio-culturel.  

    Elle a été en tournée en France de janvier à mai 2017 avec De l’imagination, spectacle musical créé au Festival d’Avignon 2016. Saison 2017-2018, elle a créé UJSRA, jeu de société sur l’Art à faire en public.

    Dans le cadre de sa résidence à la Ménagerie de Verre, elle mène un chantier sur la Silver Factory d’Andy Warhol.

  • -

    Le dispositif StudioLab, prêt de studio sur des durées d’une à deux semaines, permet aux compagnies de trouver un espace de travail, lorsque la nécessité de poursuivre une expérimentation de façon continue et concentrée devient indispensable.

    L’accès au dispositif StudioLab est soumis à une demande préalable. Toutes les demandes sont examinées et font l’objet d’une réponse.
    Corrélativement à sa mission de soutien à la création, la ménagerie de verre favorise la transmission des savoirs et de la formation des danseurs à travers différents dispositifs pédagogiques.

    Ont été accueillis dans le cadre des Studiolabs en 2017 :

    Sophie BAREM VASCO, Lara BARSACQ et Clara LE PICARD, Anna BARTHES, Nacera BELAZA, Benjamin BERTRAND, Sophie BOCQUET, Gaëlle BOURGES, Charlotte BRAUN, Claire BUISSON, Bryan CAMPBELL, François CHAIGNAUD, Guiseppe CHICO et Barbara MATIJEVIC, Magda CIRILLO , Matthias CLAEYS, Malika DJARDI, Catherine DIVERRES, Nina DIPLA, Daniel DOBBLES, Charles D’OIRON, Lotus EDDE KHOURI et Christophe MACE, Maya ERNEST, Héla FATTOUMI et Eric LAMOUREUX, Alexandra FLANDRIN, Alejendro FLORES MORA, Charlie FOUCHIER, Stéphane FRATTI, Fanni FUTTERKNECHT, Anna GAÏOTTI, Cassiel GAUBE, Yves-Noël GENOD, Dominique GILLIOT, Nicolas GONZALES, Olivia GRANDVILLE, Guillaume GRAS, Valeria GUIGA, Annabelle GUILLOUF, Adrien GUITTON, Raimund HOGHE, Marie-Caroline HOMINAL, Yasmine HUGONNET, Kaori ITO, Hélène IRATCHET, Kostia JOPECK, Eva KLIMACKOVA, Aude LACHAISE, Charlotte LAGRANGE, Ludivine LARGE-BESSETTE, Manu LASCAR, Jean-Luc VINCENT, Daniel LARRIEU, Shian LAW, Bénédicte LE LAMER, Charles LEMAIRE, Frédéric LESCURE, Audrey LIEBOT, Théo MERCIER, Ola MACIEJEWSKA, Thierry MICOUIN, Monica MONIJA, Hortense MONSAINGEON, Colyne MORANGE, Ivana MÜLLER, Julie NIOCHE, Nawel OULAD, Marie PERRUCHET, Marie POTONET, Annabelle PULCINI, Aurélien RICHARD, Juliette RIEDLER, Marika RIZZI, Maria JESUS SEVARI, Marion SIEFERT, Marten SPANPBERG, Bahar TEMIZ, Claudia TRIOZZI, Willy TROC, César VAYSSIE, Jean-Luc VERNA…

Vous souhaitez effectuer une demande de StudioLab

-

Ajouter des visuels