MississippiS

DUNCAN EVENNOU

Vendredi 18, samedi 19 mars, 20h30
-

MississippiS raconte la descente en canoë du fleuve Mississippi par des artistes et des scientifiques européens souhaitant explorer les impacts des activités modernes sur un terrain situé au carrefour de l’histoire Occidentale. Ils commencent leur voyage là où surgit le fleuve dans le Nord-Est des USA, et cheminent le long de ses méandres jusqu’au Golfe du Mexique. Alors qu’ils se mettent en route animés par l’imaginaire d’un flux sauvage et romantique, leur expérience devient de plus en plus peuplée et contrariée au fur et à mesure qu’ils s’approchent de la Nouvelle Orléans. MississippiS questionne la tension entre l’aventure, l’exploration, le récit de voyage et les troubles écologiques.

MississippiS s’inspire des panoramas états-uniens de la deuxième moitié du XIXe siècle. Ces dispositifs mécaniques étaient de gigantesques fresques picturales illustrant des scènes spectaculaires, sublimes, épiques et souvent violentes. Les plus célèbres d’entre-eux – et de loin les plus grands – étaient ceux montrant le Mississippi. Généralement, ils racontaient l’histoire d’un voyage en bateau à vapeur du Nord au Sud. Le dispositif narratif du panorama activait alors des instantanés d’un monde qui était en train de basculer dans une nouvelle ère, celle du charbon et du pétrole. 

MississippiS tente de réinventer cette forme disparue et d’imaginer de nouvelles transformations qui pourraient répondre cette fois-ci aux mutations écologiques du XXIe siècle. Mêlant peinture et vidéo-projection, la pièce propose aux spectateurs de vivre une expérience du regard, où le paysage vient dépasser le simple cadre de projection lui étant communément assigné. Aux côtés du panorama, un acteur transforme les voix d’activistes, de juristes, d’entrepreneurs, de poètes, d’étudiants, de curateurs qui habitent ce voyage organisé par une institution allemande afin d’étudier les effets de l’activité humaine sur le Mississippi. À partir d’archives sonores de leurs discours, l’acteur déroule un récit avec ces touristes de l’Anthropocène au sein d’une région dévastée par l’exploitation de la terre et des humains, tandis que la musicienne, comme lors d’une traversée initiatique, devient canal et laisse entendre une histoire du point de vue des invisibles et du fleuve.


Mise en scène et jeu : Duncan Evennou
Musicienne : Délie Andjembé
Texte et direction de la recherche : Clémence Hallé
Recherche en texte et image : Anne-Sophie Milon
Designer de recherche : Benoît Verjat
Création du panorama : Anne-Sophie Milon and Benoît Verjat
Scénographie, lumière et vidéo : Patrick Laffont de Lojo
Costume: AGOGO
Production : The Lighthouse Company
Coproduction : Ménagerie de Verre, Buda, Face Foundation, Dicréam, Service Culturel de l’ambassade de France USA
Accueils en résidence : Buda, Ménagerie de Verre

Tournée Américaine en cours jusqu’en 2023

Durée : environ 90 minutes

 

  • 15€ close Tarif plein +
  • 07€ close Tarif adhérents +
  • Disponible dans le pass 4 spectacles close 40€, sur demande +
copyright Patrick Laffont de Lojo

- Découvrir les autres spectacles -

https://www.menagerie-de-verre.org/wp-content/uploads/2020/01/01-Gregoire-Schaller-Florian-Pautasso-MODF-RECADRAGE.png https://www.menagerie-de-verre.org/wp-content/uploads/2022/01/photo-2.jpg https://www.menagerie-de-verre.org/wp-content/uploads/2020/05/visuel-officiel-vestige.png https://www.menagerie-de-verre.org/wp-content/uploads/2021/01/MG_1955-VSUEL-VALDE-Serena-Serrani.jpg