Qué Bolero o En tiempos de inseguridad nacional

Colectivo Malasangre

Mercredi 19 et jeudi 20 octobre, à 20h30
-

« Nous sommes trois artistes nés à Cuba dans les années 90, entre la chute du camp socialiste, l’arrivée de la période dite spéciale, au milieu de la crise du grand récit de la nation et de la Révolution cubaine. Nous avons été marqués par le déficit économique de notre pays, l’inventivité et la migration massive de cubains. Aujourd’hui, nous faisons partie de la diaspora cubaine vivant dans différentes villes d’Europe (Marseille et Berlin). En 2020, nous avons décidé de fonder le Colectivo Malasangre : un projet collaboratif mêlant danse et performance, imprégné de pratiques fortement liées au politique et au social.

Qué Bolero o En tiempos de inseguridad nacional est une pièce qui, depuis nos corps, explore les notions d’identité, de territoire et d’exil. Nous nous interrogeons sur la manière de faire partie d’une nation et son peuple en puisant dans des sons et mouvements propres à la culture populaire cubaine : la conga, le carnaval, le cabaret et le boléro cubain. Ils activent en nous des corporéités qui font appel à des lieux et des gestes qui ont construit nos présences et qui ne cessent de les façonner. Nous traversons alors des espaces précis : la nuit à La Havane, les rues de Santiago de Cuba, la couleur et la température d’une île pailletée qui s’oppose progressivement à des zones moins touristiques et plus intimes.

Nous nous sommes réappropriés le Bolero de Ravel en tant que pièce emblématique de la culture occidentale, comme un territoire culturel, symbolique mais aussi sensoriel et physique.

Notre rapport à cette œuvre part d’une sensibilité décentrée, qui trouve le sens dans le métissage. Pour cela, nous avons créé un dispositif chorégraphique où notre mémoire émotionnelle et corporelle émerge, provoquant une friction avec le Bolero de Ravel et par conséquent avec tout ce qu’il représente. »

Colectivo Malasangre

*****

 

Chorégraphie et interprétation : Lázaro Benitez, Luis Carricaburu, Ricardo Sarmiento
Création scénographique : John Deneuve
Création lumière : Anaïs Silmar
Régie Son :
Jérôme Laugier
Musique : Boléro de Ravel by WDR Sinfonieorchester, Orquesta del Cabaret Tropicana, Esta Casa de Elena Burke, Pavane pour une infante défunte de Maurice Ravel
Costumes : Colectivo Malasangre et Leo Peralta

Production :  La Frontera – Colectivo Malasangre
Coproduction : Ballet Preljocaj/Pavillon Noir CCN d’Aix-en-Provence, Maison de la Culture d’Amiens – Pôle européen de création et de production
Accueil en résidence : Ballet Preljocaj/Pavillon Noir – CCN d’Aix-en-Provence ; Montévidéo – Centre d’art ; La Zouze/Cie. Christophe Haleb ; CCN Ballet du Nord, Pôle 164
Prêt de studio : KLAP Maison pour la danse
Diffusion :
Lázaro Benitez 

Tournées:
– 3 et 4 mai 2022 (création) : Théâtre du Pavillon Noir, Aix-en-Provence

– 4 et 5 ocotobre 2022 : Festival Actoral , Marseille      

– 6 avril 2023 Maison de la Culture d’Amiens                  

 

Teaser : https://vimeo.com/718702047

 

 

 

 

 

  • 15 € close Tarif plein +
  • 07 € close Tarif Adhérents +
  • Disponible dans le pass 4 spectacles close 40€ +
© JC Carbonne

- Découvrir les autres spectacles -

https://www.menagerie-de-verre.org/wp-content/uploads/2022/01/DSC_3850.jpg https://www.menagerie-de-verre.org/wp-content/uploads/2020/01/02-Anna-Gaiotti-e1613383312616.jpg https://www.menagerie-de-verre.org/wp-content/uploads/2020/01/La-Guerre-des-pauvres-Denis-Mariotte-e1578908296389.jpg